EducationSociete & Education

Rentrée syndicale : le RICI présente ses revendications et ses projets

Listen to this article

Le syndicat du Réseau des instituteurs de Côte d’Ivoire (RICI) a organisé sa traditionnelle rentrée syndicale pour l’année scolaire 2023-2024 à Abidjan, dans la commune de Yopougon, Terminus du Bus n°40 au Groupe scolaire Sogefiha 6. C’était le jeudi 02 novembre 2023. Une occasion pour ce syndicat de dénoncer les pratiques que subissent les enseignants de la part des inspecteurs de l’enseignement primaire et du gouvernement de Côte d’Ivoire. 

Rentrée syndicale du RICI.
Le SGN du RICI, Kouamé Bertoni a dit sa part de vérité au cours de cette rentrée syndicale.

A cette rentrée syndicale 2023-2024, le RICI, par la voie de son secrétaire général national, Kouamé Bertoni a fait plusieurs revendications. Ce sont entre autres « l’octroi d’une prime d’incitation des enseignants de Côte d’ivoire, le reversement des salaires suspendus de mai 2019, janvier et février 2020, la suppression des cours de mercredi, la rétrocession du cap intégration au Ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation (MENA) afin d’en faire un examen, l’augmentation du nombre de recrues à 5 000 pour le cap intégration, l’harmonisation et la revalorisation des indemnités de direction des directeurs d’école, rendre son paiement mensuel, le respect de la liberté syndicale, la réinstauration des indemnités de postes déshérités. »

Lire aussi: http://pressecotedivoire.ci/article/18172-rsf-deplore-le-deces-dune-dizaine-de-journalistes-a-gaza-et-au-liban-communique

Kouamé Bertoni a, par ailleurs, insisté sur le respect de la liberté syndical qui, a-t-il dit « pour nous est vraiment mis en mal au niveau du Ministère de l’Education nationale. »  « Aujourd’hui de plus en plus les syndicats sont à l’étroit. Et il faut que ça change. Voici essentiellement nos vœux 2023-2024», a-t-il confié. « Si rien n’est fait à nos revendications, une grève sera faite », a déclaré le SGN du RICI.

Rentrée syndicale du RICI
Kouamé Bertoni en compagnie des autres responsables de syndicats et organisation présents à cette rentrée syndicale.

Il a, à cet effet, tenu à saluer le nouvel esprit des syndicats sous tutelle du MENA. « C’est pourquoi aujourd’hui nous saluons le nouvel esprit au niveau de tous les syndicats. Parce que tous les syndicats du MENA ont décidé de se mettre ensemble pour prendre leur responsabilité.

Et dans les jours prochains, si rien n’est fait, si aucune réponse n’est donnée à nos revendications pour discuter pendant les sectorielles évidemment nous irons à la grève. Et ça, je le souligne avec 2 traits rouges, nous irons à la grève », a-t-il insisté.

Avant d’indiquer à ce sujet que « d’ailleurs le 7 novembre 2023, nous organisons une conférence de presse. » A cette occasion, le SGN du RICI a dévoilé son intention de la poursuite de l’implantation du RICI par une tournée nationale.

En effet, cette rentrée syndicale 2023-2024 du RICI a vu la présence et le soutien de plusieurs camarades syndicaux et d’organisations au niveau de l’Education nationale. Ce sont entre autres le REDICI représenté par sa 2ème vice-présidente, Mme Konan née Diboyou Solange, le secrétaire général, Kanga Kouassi Ernest, coordonnateur de la COSEFCI, Kouamé Jonas, porte-parole de l’ASAPCI…

Lire aussi: http://pressecotedivoire.ci/article/18172-rsf-deplore-le-deces-dune-dizaine-de-journalistes-a-gaza-et-au-liban-communique

Il faut également noter que le SGN du RICI, Kouamé Bertoni, a fait, lors de cette rentrée syndicale 2023-2024,  la promotion du projet immobilier « un instituteur un toit », du projet « un instituteur un ordinateur », la promotion du projet « Assurance maladie SOGEMAD » et la promotion du projet « la tontine de la solidarité », qui a-t-il affirmé, sont élaborés pour le bien-être des instituteurs de Côte d’Ivoire.

Antoine Kouakou

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page