Societe & Education
A la Une

OIT: les personnes handicapées invitées à postuler aux opportunités d’emploi

L’Organisation International du Travail (OIT) pays basée à Abidjan regroupant 6 pays de l’Afrique de l’Ouest a initié une rencontre à son siège à Abidjan dans la commune du Plateau. Cette rencontre d’échanges de la Direction de l’OIT pays avait pour principales cibles les différents responsables des organisations de personnes handicapées.

De l'OIT Genève, Sharon Compton.
Mme Sharon Compton de l’OIT Genève expliquant la nécessité d’employer des personnes handicapées au sein de l’OIT.

C’était le vendredi 7 juillet 2023 en présence de Frédéric Lapeyre, directeur pays de l’OIT, de Sharon Compton, cheffe de service de la gestion des capacités, département du développement des ressources humaines à Genève, d’autres collaborateurs et des journalistes membres du Réseau des journalistes pour la promotion du travail décent (RJSTD) mis en place en juin dernier à Grand-Bassam.

Lire aussi: https://www.africanewsquick.net/2023/07/05/abongoua-ahua-festival-3-la-promotion-internationale-de-levenement-se-precise/

La raison principale de cette rencontre d’échange entre la Direction de l’OIT pays et les responsables des organisations ivoiriennes de personnes handicapées était d’informer ceux-ci sur la décision de cette organisation centenaire onusienne d’inclure les personnes handicapées au sein de ses travailleurs. A cet effet, un document sur la « Stratégie de l’OIT 2020-2023 pour l’inclusion des personnes handicapées » a été distribué aux participants.

Et ce document stipule que dans le cadre de la promotion de la Politique du travail décent prônée par l’OIT, le paragraphe 4 de cette politique invite l’OIT à donner l’exemple. C’est pourquoi Frédéric Lapeyre et Sharon Compton, venue spécialement de Genève pour ce sujet préoccupant, après avoir planté le décor ont invité les différents responsables à faire des suggestions et propositions afin que cette politique d’inclusion de personnes handicapées soit effective à l’OIT pays à Abidjan.

Une vue de responsables de structures pour personnes handicapées en Côte d’Ivoire (au premier plan).

Des responsables d’organisation pour personnes handicapées en Côte d’Ivoire, présents à cette rencontre n’ont pas manqué de remercier Frédéric Lapeyre pour cette initiative. Ils ont, aussi, fait des critiques. Ces critiques sont relatives au non accès ou presque des personnes handicapées aux informations sur les opportunités d’emploi pour personnes handicapées au sein de l’OIT, à l’absence de rapprochement de façon générale de l’OIT des structures de personnes handicapées, au manque de formation des personnes handicapées par l’OIT, à l’absence d’une politique de recrutement spécial pour stage des personnes atteintes de handicap afin de leur permettre de se familiariser à l’OIT et son fonctionnement. Aussi ont-ils décrié le fait que pour ceux qui sont informés des opportunités de recrutement à l’OIT, il n’est pas aisé pour les personnes handicapées de pouvoir remplir les fiches qui ne sont pas faites pour leur faciliter la tâche etc.

A cet effet, ceux-ci ont fait plusieurs propositions. Il s’agit de donner la possibilité aux personnes atteintes de handicap, quel que soit leur handicap d’avoir un canal approprié de partage d’informations surtout sur des opportunités d’emploi à l’OIT. Ils ont demandé à l’OIT de leur permettre de faire des stages au sein de cette institution afin d’être outillées à postuler au cas où des opportunités se présenteraient aux personnes handicapés.

Aussi ont-ils invité l’institution onusienne à donner des possibilités aux personnes handicapées dont la plupart sont analphabètes où n’ont pas un niveau élevé de pouvoir se prendre en charge en les formant sur des métiers d’auto-emploi, en leur offrant des opportunités de formation et de financement de leurs activités de création de revenus. Ils ont, par ailleurs, proposé la création d’un compendium de personnes handicapées afin de répertorier toutes les compétences nécessaires, de les former et de les mettre à disposition en vue de leur permettre de postuler aux opportunités d’emploi qui leur seront offertes à l’OIT.

Au nombre des propositions, la création d’un cadre de collaboration entre les journalistes du Réseau (RJSTD) et les organisations de personnes handicapées afin de faciliter la communication et la diffusion d’informations les concernant.

Frédéric Lapeyre, directeur OIT pays, a pris des engagements devant ses interlocuteurs.

Le directeur pays de l’OIT, Frédéric Lapeyre a, séance tenante, pris l’engagement de créer dans l’immédiat, une plate-forme OIT-Personnes handicapées, pour établir de façon permanente, la communication. Il a, également, pris l’engagement d’aller au moins une fois par an, à la rencontre des structures de personnes handicapées pour des échanges d’informations etc.

Lire aussi: https://ledemocrateplus.com/banque-la-nouvelle-carte-prepayee-mastercard-de-gtbank-lancee/

Etaient présents à cette rencontre les responsables des structures pour personnes handicapées que sont l’Association des personnes de petite taille, La Fédération des Sourds-Aveugles, la Confédération des personnes handicapées de Côte d’Ivoire, la Confédération des organisations des personnes handicapées de Côte d’Ivoire, la FAHCI, UNAFEHCI, COPHCI, la Direction de la promotion des personnes handicapées…

Benoît Kadjo

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Don`t copy text!