Cote d'IvoireEducationSociete & Education

Campus de Cocody : des associations interpellent la communauté estudiantine après les incidents avec les forces de l’ordre

Le jeudi 16 Novembre dernier, l’université Félix Houphouёt Boigny de Cocody a été secouée par un affrontement entre les forces de l’ordre et des étudiants.

En effet, ce jeudi 16 novembre 2023 toutes les organisations ont été conviées par le MESRS à prendre part à la réunion dans le cadre du CDP.  Il est bon de rappeler que depuis sa prise de fonction, l’actuel MESRS s’est donné pour mission une analyse approfondie et actualisée sur la question des apprentissages standardisés dans l’enseignement supérieur.

C’est dans cette lancée que son Ministère a mis sur place un cadre formel de discussion nommé Cadre d’échanges permanent (CDP) avec toutes les organisations du monde universitaire. Le ministre dans cet élan d’effort continue de diversifier tous les options possibles avec le concours des associations éducatives afin de circonscrire toutes velléités sur nos campus.

C’est dans ce cadre que le jeudi matin, le ministre s’était rendu à l’université plus précisément à l’amphi A du district pour animer une conférence sur le bilan de l’année académique écoulée et donner la ligne directive de l’année en cours 2023-2024.

Juste après le départ du ministre, un groupe d’étudiants s’en est pris aux forces de l’ordre et ces derniers ont répondu à coup de gaz lacrymogène. Ces incidents ont donc troublé la quiétude des étudiants.

Nous condamnons farouchement cette situation et appelons les auteurs de ses actes au sens du civisme et de la responsabilité mais également à la retenue et au calme afin de donner la chance à la négociation dans le cadre du CDP

Nous souhaitons un prompt rétablissement à toutes personnes touchées par les manifestations qui n’honorent en aucun cas l’image de l’étudiant nouveau.

Notre rôle en tant qu’organisations d’étudiants est d’œuvrer pour un environnement où il fait bon vivre et étudier

En plus, puisque, le MESRS reçoit toutes les deux semaines toutes les organisations du monde universitaire pour parler des problèmes qui minent nos universités et grandes écoles tout en notant quelques propositions de solutions; il serait mieux que l’ensemble des organisations estudiantines s’accaparent cet organisme.

N’oublions pas que nous venons de la journée nationale de la non-violence en milieu universitaire récemment !

Fait à Abidjan le 20 Novembre 2023.

Pour L’ANECI,  DIOMANDÉ MOUSSA, PRESIDENT NATIONAL.

POUR LE CEGEPTCI, BAMBA VAMANSY, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NATIONAL

POUR L’AGEECI, DIABY MOHAMED LAMINE,

SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NATIONAL

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Don`t copy text!